CONSEIL / COACHING / FORMATION / CONFERENCE


>RETOUR

L’ENTHOUSIASME !
PAR RICHARD BERAHA
TOUS DROITS RESERVES

L'enthousiasme aujourd'hui

Est-il encore envisageable d’évoquer l’enthousiasme dans nos sociétés froides et désenchantées, imprégnées de scepticisme, pessimisme, cynisme ou résignation ?

Rappelons-nous cependant nos premiers moments d’enthousiasme. L’enfant que nous avons été en recélait en réserve au moment de s’aventurer sur les chemins de la vie tandis que le Travail constitue, avec la famille, l’une des composantes-clé du sentiment de réussite.  

Inspirons-nous des disciples de Spinoza tels Robert Misrahi et Bruno Giuliani. Ces deux philosophes affirment que l'enthousiasme est, avec la sérénité, une composante essentielle du bonheur, « une joie capable de combler la totalité de la conscience, ce qui demande à la fois d'éprouver une totale confiance - sérénité - et une totale motivation - enthousiasme. » (Bruno Giuliani, L'amour de la sagesse, Initiation à la philosophie, Éditions du Relié).

Car si l’homme travaille par nécessité, il aspire aussi à s’accomplir, à appartenir à un « nous », à y trouver sa place pour se dépasser. Dans la mesure où la culture, l’organisation, les conditions de travail, de rémunération et les formes de management lui en laissent l’opportunité.

Rien de bien, de fort et de durable ne se construit sans enthousiasme, dans l’entreprise comme ailleurs. Quel entrepreneur bâtisseur et conquérant peut prétendre réussir sans ce supplément de souffle ?

Si l’enthousiasme ne se décrète évidemment pas, on peut toutefois décider de se laisser porter, de réfréner le système de défense qui en empêche l’essor et ses manifestations dynamisantes. D’autant que l’enthousiasme se transmet tel un feu et, comme par magie, fait émerger du collectif, du fédérateur, du congruent en transformant les représentations négatives en positives. Cet élan incoercible fait aussi passer les individus d’un rôle attentiste ou passif, à l’implication et à l’engagement dans l’agir. Du coup, l’enthousiasme, si communicatif, amène les individus isolés à échapper à leur sourde inquiétude pour se projeter dans un futur commun.

En conclusion, si l’enthousiasme ne suffit pas à gouverner des organisations et des équipes – qui ont aussi besoin de direction, de rigueur, de cadre et de processus clair – le faire émerger en soi-même constitue un passage obligé pour faire advenir du manager simplement performant : le dirigeant créateur, stratège et mobilisateur.


COMMENTAIRES
NOM
EMAIL
ENTREPRISE
FONCTION
TELEPHONE

COMMENTAIRES:




RICHARD BERAHA MEDIATION
NEWSLETTER

52 BOULEVARD DE VAUGIRARD 75015 PARIS - FRANCE+33 6 11 43 05 56 RCS PARIS 500 622 477